La Ferme du Chêne

Ce matin, je suis me réveillé et j'ai pris un douche. Je suis parti l'auberge à 8h45 et j'ai marché à la gare Montpernesse. Là, j'ai trouvé mes billets du train et j'ai acheté un chargeur pour mon portable. Malheureusement, je n'ai pas un adaptateur pour mon caméra. La ville Ferté-Bernard est un peu plus grande que Damariscotta, donc je pense que je peux acheter un adaptateur là à un autre l'heure. Le train de Paris a été tard, je suis arrivé à la ville Ferté-Bernard à 13h30, mais Gilles n'a pas été fâché. Gilles peut parler un peu de l'anglais, mais il préfère parler en français, qui est meilleur pour moi. Je pense aussi que Gilles voudrait m'enseigner le français. Gilles habite dans sa ferme tout seul et il y a beaucoup de travail. Ce matin à la ferme de Gilles, avant je suis arrivé, les moutons de Gilles ont échappé. Il a été très mauvais parce que il y a eu des personnes qui sont allés venir pour raser les moutons, mais il n'y a pas eu des moutons là. Cet après-midi, Gilles et moi sommes allés à une champ où nous avons pris les chardons. A côté de la champ, il y a une notre champ qui plante avec la maïs. Après, à 18h00 nous sommes allés en ville pour acheter des gants et la nourriture pour le dîner. Pendant nous avons été là, Gilles m'a montré le centre de la ville de la Ferté-Bernard. La ville est très vieille. La maison de Gilles est très vieille aussi; Gilles a dit que elle a quatre cent ans! Pour la dinner, nous avons mangé des champignons avec les œufs, et des fromages et du pain après. Nous avons bu du cidre aussi. Et en anglais: I'm beginning to think that being fluent in a language is when you don't have to translate everything in your head constantly. In other words, when someone speaks in French, you hear French and not the English equivalent.... I'm not there yet.


Featured Posts